31 Août

Vous pourrez acheter bientôt un appartement en vente à Meaux encore moins cher !

Vous souhaitez acheter un appartement à Meaux ? La période est excellente et devrait le reste … Lors de sa réunion du 25 juillet dernier, très attendue après les déclarations de Mario Draghi en juin qui avait entraîné le taux d’emprunt d’État à 10 ans en territoire négatif, la Banque centrale européenne a laissé ses taux inchangés, mais en ouvrant la porte à de nouvelles baisses dans les mois à venir… En effet, les courtiers, en cette fin août, observent une baisse moyenne de 0,06% sur les crédits immobiliers, pour tous les emprunts toutes durées confondues ! Alors, est-ce le bon moment pour vous lancer dans l’achat d’un appartement à Meaux comme ailleurs ? Certainement !

Une grande production de crédits immobiliers
Dans ce contexte inédit de taux records, découlant d’une politique monétaire qui pourrait devenir « très accommodante », les banques disposent de liquidités qu’elles préfèrent actuellement prêter – même à des taux très bas – plutôt que de les placer auprès de la BCE, à taux négatifs ! Ceci entraîne une forte concurrence interbancaire qui devrait encore tirer légèrement les taux vers le bas et conduire à un niveau de production de crédits immobiliers records en 2019.

La politique de Banque centrale européenne a conduit ces dernières années à une situation de taux historiquement bas avec un taux principal de refinancement à 0 % et un taux sur les dépôts négatif (-0,4 %) qui pourrait même encore être abaissé à -0,5%, une façon de taxer les liquidités excédentaires déposées par les banques à la BCE pour les inciter à prêter davantage…

« Les banques disposent de liquidités – plus ou moins importantes selon les établissements – qu’elles ont la nécessité de placer. Le faire auprès de la Banque centrale européenne est sans risque, mais devrait leur couter de plus en plus cher, ce qui représente une charge pour elles. Elles préfèrent donc placer leurs liquidités en prêtant aux particuliers d’autant qu’en France, le taux de défaut sur les crédits immobiliers est le plus faible d’Europe. Et même si la rentabilité sur les crédits immobiliers est faible, elle reste positive ! », analyse Jérôme Robin, directeur général de Vousfinancer.

C.V. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée