28 mar

Après l’achat d’un appartement en vente à Meaux, êtes-vous concerné par le froid ?

AdobeStock_67579345

Alors que la France a connu récemment une baisse généralisée des températures, l’Association QUALITEL a dévoilé les résultats relatifs à son étude sur « le froid ressenti dans son logement », issus de son baromètre Qualitel-Ipsos (2 700 personnes interrogées). Vous avez acheté un appartement à Meaux ? Sachez que, si 47 % des Français déclarent avoir « parfois ou souvent » trop froid dans leur logement, trois facteurs contribuent à creuser des écarts significatifs entre les catégories de population : le niveau de revenus, mais aussi l’ancienneté du logement et le statut de l’occupant (propriétaire / locataire).

Les Français aux revenus modestes – moins de 1250 € net mensuels – sont les plus exposés au froid : 57 % d’entre eux déclarent avoir « parfois ou souvent » froid chez eux. C’est 18 points de plus que ceux bénéficiant de plus de 3 000 € net mensuels. Au total, 20 % des personnes ayant un revenu modeste déclarent avoir « souvent froid » dans leur logement, soit 2,5 fois plus que les foyers disposant de 3 000 € net ou plus.
56 % des occupants de logements construits entre 1900 et 1945 déclarent avoir « parfois ou souvent froid », contre 49 % pour ceux construits entre 1945 et 1980, 44 % entre 1980 et 2007 et « seulement » 37 % pour les logements de moins de 10 ans. Les meilleurs résultats sont obtenus par les logements certifiés ou labellisés : seul un tiers de leurs habitants ont « parfois ou souvent » froid, contre une personne sur deux pour les logements non certifiés ou labellisés.

Les propriétaires occupants sont quatre fois moins nombreux que les locataires à déclarer avoir « souvent froid » dans leur logement (seulement 5 % vs 20 %). Un écart significatif qui s’explique par le fait que les propriétaires, outre le soin qu’ils accordent au choix de leur logement au moment de l’achat, réalisent plus facilement des investissements d’isolation pérennes.

En effet, pour contrer le froid dans votre appartement de Meaux, contactez l’Agence nationale de l’habitat, un établissement public placé sous la tutelle des ministères en charge du Logement, du Budget et de l’Économie, qui accorde des aides financières pour travaux de rénovation énergétique.

C.V. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée